Rencontre avec
Justine Tesseron
 
 
 

Château Pontet-Canet, Justine Tesseron

 
 
 

Ce mois-ci, nous avons suivi notre chef de Cave Hugues Forget, à Bordeaux, au Château Pontet-Canet. Mené par la Famille Tesseron, ce vignoble exceptionnel de 81 hectares a été certifié en biodynamie en 2010. Plaçant le respect de la vigne au cœur de sa démarche, la Famille Tesseron a à cœur de proposer des vins fidèles à ce terroir mythique, où chaque millésime peut développer son identité.
Découvrez l’histoire du Château Pontet-Canet, aux côtés de Justine Tesseron, aujourd’hui à la tête du domaine.

 
la grande épicerie de Paris - Portarit Pontet-Canet
 
la grande épicerie de Paris - Le domaine
 

Selon vous, comment la région viticole de Bordeaux a-t-elle évolué ces dernières années ? Comment le Château Pontet-Canet a-t-il su y répondre ?

 

Hugues Forget : Le Château Pontet-Canet est le premier grand cru classé de Bordeaux à être passé en biodynamie. En faisant ce choix audacieux, la famille Tesseron a bousculé les codes du vignoble bordelais. Elle a ouvert la voie à d’autres propriétés, en montrant tout ce qu’il était possible de faire. Par le travail réalisé notamment à la vigne, Pontet-Canet a aussi fait évoluer son style. Leurs vins sont devenus plus éclatants et sont davantage portés sur le fruit.

 

Fondé il y a plus de 3 siècles, le château Pontet-Canet a été repris par votre famille il y a maintenant 45 ans. Quelle philosophie avez-vous voulu insuffler ?

 

Justine Tesseron : En trois siècles, seules trois familles de propriétaires se sont succédées à la tête du château, à commencer par la famille de Pontet ; elle lui a donné son nom à sa création, au début du XVIII° siècle. La famille Cruse, grands négociants bordelais et également propriétaires d’autres châteaux à Bordeaux, a repris le domaine en 1860. Ils ont construit les parties techniques du Château dont le cuvier à étage qui était révolutionnaire pour l’époque. Mon grand-père l’a acquis en 1975, puis mon père a repris les rênes en 1994. Il a alors donné la priorité à la qualité de nos vins, en mettant en avant le terroir.
Cela s’est d’abord traduit par l’arrêt de certains désherbants, puis par la construction d’une station d’épuration. En 2004, avec l’aide de notre régisseur Jean-Michel Comme, nous avons choisi de convertir progressivement le vignoble en biodynamie.

 
la grande épicerie de Paris - vinification
 
la grande épicerie de Paris - Vignes
 

Le Château Pontet-Canet est le premier grand cru classé à être passé en biodynamie - quelles influences ce choix a-t-il eu sur vos méthodes de vinification ?

 

Justine Tesseron : La biodynamie est aujourd’hui au cœur de notre philosophie. Elle nous a incités à adapter nos méthodes de production afin d’avoir une démarche globale aussi cohérente que possible.
Lors du travail à la vigne, nous avons par exemple recours aux chevaux pour éviter le compactage des sols, dans certaines zones. Durant les vendanges, nous réalisons également le tri et l’égrappage exclusivement à la main.
Finalement, tout a été mis en œuvre dans le respect du terroir, pour qu’il puisse s’exprimer davantage et que chaque millésime développe sa propre personnalité.

 

Comment définiriez-vous le style Pontet-Canet ?

 

Justine Tesseron : Avec le temps, nos vins sont devenus plus équilibrés. On retrouve cette pureté du fruit si caractéristique, mais aussi une palette aromatique très large et une belle profondeur. Ce sont des vins très expressifs. Depuis 2012, nous avons décidé d’élever nos vins en partie dans des amphores en béton car le bois des barriques avait tendance à masquer certains arômes plus subtils. Nous avions à cœur de préserver la beauté naturelle du vin à chaque étape de la vinification.

 
la grande épicerie de Paris - La cuvée
 
la grande épicerie de Paris - Pontet-Canet
 

Votre cuvée emblématique Château Pontet-Canet 2011 ainsi que votre second vin Hauts de Pontet-Canet 2006 font partie de la sélection de notre Rentrée des Vins. Quelle identité avez-vous voulu leur donner ?

 

Justine Tesseron : Le millésime 2011 est arrivé après les deux grands millésimes qu’étaient 2009 et 2010. Longtemps resté dans l’ombre, il est aujourd’hui particulièrement apprécié et fait souvent l’unanimité. C’est un millésime assez classique, que l’on peut servir à l’apéritif ou en accompagnement d’un dîner. Il est reconnaissable à ses arômes floraux, sa finesse et son élégance.
Hauts de Pontet-Canet 2006 était notre second vin. Grâce à notre travail à la vigne, nous avons pu faire de ces vins de grands vins, ce qui nous a amené à arrêter sa production en 2014. C’est un vin très équilibré, prêt à boire, très ouvert et aromatique.

 
 

Découvrez la sélection

de Justine Tesseron

 

Les recettes coup de cœur

Découvrez également