Mélodie, sommelière à La Cave de La Grande Epicerie Rive Gauche

Mélodie, sommelière à La Cave de La Grande Epicerie Rive Gauche

 
 

Quel est votre parcours ?


Je suis issue du domaine de l’hôtellerie restauration : j’ai fait mes armes en cuisine, puis en salle, avant de m’orienter vers la sommellerie. J’ai alors souhaité approfondir dans ce domaine et ai repris mes études.


Comment avez-vous découvert l'univers du vin ?


Grâce à ma famille : lors des repas de famille, mon père m’a appris à apprécier les accords mets et vins, à sublimer un met grâce au vin. Puis, le vin est devenu une passion lors de ma mention complémentaire en sommellerie, où j’ai appris à mettre des mots sur des arômes. J’ai également réalisé que ce monde était très subjectif : il faut en permanence puiser dans ses souvenirs. Chaque vin est un voyage dans le temps qui me rappelle un instant de ma vie. 



Quelle est votre région viticole préférée ?


Je dirais l’Etna, en Italie, qui se trouve à 3350 mètres d’altitude. Ces vins sont d’une grande complexité, car les sols sont pauvres, cela nécessite donc de puiser très profondément. Cela apporte beaucoup de fraîcheur et de puissance à ces vins.



Quel est votre type de vin préféré ?


Cela dépend des saisons. En été, je trouve les vins blancs minéraux et légèrement iodés plus accessibles, alors qu’en hiver, je pencherais davantage sur des vins rouges, plus chaleureux.



Citez-nous un vin incontournable à avoir dans sa Cave.


Le vin d’Autan de Robert et Bernard Plageoles, un vin blanc du Sud-Ouest situé sur l’AOP Gaillac. Ses notes de figues séchées, de raisins secs et de pommes sont très intéressantes avec un foie gras par exemple. C’est un vin onctueux avec beaucoup de sucrosité.



Citez-nous un vin d’exception que vous souhaiteriez avoir dans votre Cave.


Le Domaine Peyre-Rose de Marlène Soria, et plus particulièrement Syrah Léone. J’ai eu la chance de déguster un millésime 1998. Marlène Soria travaille et vend ses vins uniquement lorsqu’ils sont à maturité, ce qui permet d’éviter les mauvaises surprises.



Citez-nous une pépite méconnue qu’il faut avoir dans sa Cave.


Mozaïk de chez Pithon-Paillé est très intéressant. Il est issu d’un cépage unique, le chenin. A la dégustation, on découvre une belle tension, c’est un vin assez minéral qui s’associe particulièrement bien à des poissons ou fruits de mer.



Racontez-nous votre plus beau souvenir lié aux vins ou aux champagnes.


Je dirais les vendanges, indéniablement. C’est ainsi que j’ai découvert un nouvel aspect du métier, la production, et par là l’amour des viticulteurs pour leurs vignes. C’est un métier extrêmement complexe et méticuleux. 



Quel vin choisiriez-vous pour :


Un dîner romantique :


Je choisirais un vieux Bourgogne, un Aloxe-Corton, Les Valozières 2000 par exemple. Ce vin a une très jolie attaque, une belle longueur en bouche et des notes de sous-bois.


Un repas entre amis :


Lorsque je pense dîner entre amis, je pense immédiatement à une fondue. Un Chignon-Bergeron de Savoie me parait tout à fait adapté.


Une grande occasion :


Je pense à un vin très généreux, le Château Agnel 2014. Il est composé de 80% de Syrah et 20% de Grenache blanc. Son profil aromatique est très axé sur les fruits rouges, avec un côté herbes fraîches. Il s’accorde bien à des plats en sauce, comme un civet de lièvre ou un coq au vin.


Susciter l’étonnement :


Un Auxey-Duresses 2007 du Domaine Coche-Dury. L’attaque est délicate et expressive et la bouche ronde et équilibrée, avec des tanins soyeux et discrets.


L’univers du vin et des spiritueux a de nombreuses similitudes, avez-vous des suggestions côté spiritueux ?


J’ai travaillé dans un bar pendant quelques mois, durant lesquels j’ai pu découvrir l’univers de la mixologie. La Margarita est un cocktail très intéressant, car tout en fraîcheur et légèrement salin. J’y ajoute une pointe de crème de pêche pour une touche de gourmandise.