Rencontre avec
Beatriz Gonzalez
 
 
 

En cuisine avec Beatriz Gonzalez, Chef du restaurant Le Rive Droite

 
 
 

Chef du restaurant Le Rive Droite, Beatriz Gonzalez a investi le dernier étage du 80, rue de Passy, Paris 16ème où elle propose une cuisine à la fois féminine et gourmande. Adepte des fleurs comestibles, elle en glisse depuis toujours dans ses recettes. Découvrez ses plus belles associations !

 
 

Comment êtes-vous devenue Chef ?

En tant que fille de restaurateurs, la gastronomie a toujours tenu une place importante dans ma vie. Chez nous, la cuisine était un lieu de convivialité où nous aimions nous retrouver pour préparer ensemble les repas. A 18 ans, je suis venue en France pour me former à l’institut Paul Bocuse. Je suis rapidement tombée amoureuse de cette rigueur, si caractéristique de la grande cuisine française. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi de rester quelques années… pour ne plus jamais repartir !

 

Quels sont vos indispensables pour cuisiner ?

En cuisine, les agrumes sont mon pêché mignon. Je viens d’une île au large du Mexique où l’on consomme beaucoup de citrons, de clémentines ou d’oranges… cuisinés de mille façons. J’en glisse souvent dans mes recettes salées et sucrées pour apporter cette touche d’acidité qui relève le plat. J’aime aussi marier les herbes, les fleurs et les épices pour donner du goût et de la couleur. J’utilise par exemple des poivres de différentes origines comme le poivre cubèbe. Pour les produits d’épicerie, je fais confiance à la maison Kalios. Huiles, miels, olives… je ne peux plus m’en passer !

 
 
 
 

Les fleurs comestibles sont devenues des ingrédients phares de votre cuisine. Comment les associez-vous au quotidien ?

J’en utilise depuis toujours dans mes recettes. Elles apportent une vraie touche de féminité. Au-delà de leur esthétisme, elles ont également un réel intérêt gustatif. Il y a quelques années, j’ai réalisé une recette de poulpe servi avec une mayonnaise à l’avocat et quelques fleurs de coriandre. Elles apportaient des saveurs en bouche bien plus intenses que leurs feuilles.

 

Quelles fleurs privilégiez-vous dans vos plats ?

En salé, j’utilise souvent la fleur de tagète. Je l’associe simplement en entrée, avec quelques lamelles de concombre, de pomme et un peu de poudre d’épinard. Elles font de cette recette simple un grand plat. Les roses fonctionnent aussi très bien en dessert, avec du miel ou du caramel.

 
 
 

Vous avez ouvert votre 3ème adresse au dernier étage de La Grande Épicerie Rive Droite. Pourquoi avez-vous choisi le 80, rue de Passy ?

Dès le début, La Grande Epicerie de Paris m’a fait confiance en me donnant carte blanche. J’ai pu y exprimer toute ma créativité, imaginer le lieu dans les moindres détails… Quand le projet m’a été présenté, j’ai été immédiatement séduite ! Ouvrir en continu, du matin au soir, constituait un véritable challenge. Nous avons pour cela complété notre offre en proposant différentes formules au petit déjeuner et à l’heure du thé. Notre magnifique bar en marbre accueille également nos clients le temps d’un café ou d’un cocktail en début de soirée !

 
 

Inspirez-nous ! Décrivez-nous votre menu en 3 plats emblématiques, à venir découvrir au restaurant Le Rive Droite !

Dernièrement nous avons revisité le pâté en croûte, un produit emblématique de la cuisine française, proposé en entrée avec quelques pickles gourmands.
Mon plat signature est le ris de veau crousti-fondant aux betteraves rôties et jus perlé. Il est à la fois croustillant à l’extérieur et fondant à cœur.
En dessert, nous avons travaillé un dessert autour du chocolat et de la menthe. Il se compose d’un biscuit, d’une mousse et d’une coque craquante au chocolat. Le tout est surmonté d’une quenelle de sorbet à la menthe. Le mélange est fantastique !

 

Pour finir, avez-vous une astuce de chef à partager avec nous ?

Je passe souvent mes sauces au siphon pour leur donner une texture aérienne. C’est une astuce simple qui fonctionne avec toutes les sauces, salées comme sucrées !

 
 
 

Découvrez la sélection

de Beatriz Gonzalez

 
Panier
Huile d'olive vierge extra 01 Caractère - sélection du chef Christophe Aribert : huile d’olive monovariétale Koroneiki récoltée à la main en début de saison. Fruité vert intense, notes de noisettes vertes. Idéale pour vos salades, légumes vapeurs et crudités.
17,50 €
Pour 50 cl (35,00 € / L)
Nous vous offrons l’expédition pour vos achats.
Panier
Originale et fine, son goût authentique est relevé d'un léger filet d'huile d'olive Kalios.
3,90 €
Pour 90 g (43,33 € / kg)
Nous vous offrons l’expédition pour vos achats.
Panier
Originaire d’Indonésie, ce poivre à queue se caractérise par son léger piquant, ses notes aromatiques subtiles, amères et de girofle. Seul ou mélangé à d’autres poivres, utilisez-le pour aromatiser vos plats sucrés-salés, vos chutneys ou compotes.
8,10 €
Pour 30 g (270,00 € / kg)
Nous vous offrons l’expédition pour vos achats.
Panier
Idéale pour viandes blanches, poissons crus ou cuits, elle vous fait voyager en Asie.
5,00 €
Pour 130 g (38,46 € / kg)
Nous vous offrons l’expédition pour vos achats.

Les recettes coup de cœur

Découvrez également