Boucherie - Rôtisserie

LA BOUCHERIE RÔTISSERIE

LA BOUCHERIE RÔTISSERIE


Privilégiant les petits éleveurs engagés pour le bien-être animal, notre boucherie propose aussi bien des viandes de tous les jours, comme la côte d’agneau de Prés-Salés, que des viandes maturées d’exception.

Adeptes des circuits courts garantissant le meilleur au quotidien, nos bouchers sont des experts de la découpe, de l’apprêt et de la rôtisserie. Les mêmes viandes y sont cuisinées, des poulets Label Rouge aux volailles festives. En accompagnement, nos chefs proposent des garnitures de saison, telles que des pommes de terre grenaille et poêlées aux cèpes. 

Découvrez un avant-goût des viandes sélectionnées par nos experts.

L’agneau Prés-salés du Mont-Saint-Michel AOP

Inscrit dans la philosophie de notre boucherie dont les experts connaissent l’origine et le mode d’élevage de chaque pièce, notre agneau se compose d’une belle viande, le Diamandin de Poitou-Charentes et d’une viande d’exception, le Prés-salés du Mont-Saint-Michel AOP de chez Yannick Frain.

Nourri par sa mère au lait maternel pendant 60 jours minimum puis à l’herbe, au foin ou aux céréales, l’agneau Diamandin a pour la 3e fois été primé au Salon de l’agriculture.

Rejoint par son fils Alexandre, représentant la 5e génération de cette famille d’éleveurs ayant l’AOP Prés-Salés du Mont-Saint-Michel, Yannick Frain possède un cheptel de 800 brebis pâturant sur les herbus du Mont Saint-Michel. Il en résulte une viande au goût iodé, à découvrir en côtes d’agneau ou gigot à déguster tels quels, pour préserver toutes les saveurs.

Inscrit dans la philosophie de notre boucherie dont les experts connaissent l’origine et le mode d’élevage de chaque pièce, notre agneau se compose d’une belle viande, le Diamandin de Poitou-Charentes et d’une viande d’exception, le Prés-salés du Mont-Saint-Michel AOP de chez Yannick Frain.

Nourri par sa mère au lait maternel pendant 60 jours minimum puis à l’herbe, au foin ou aux céréales, l’agneau Diamandin a pour la 3e fois été primé au Salon de l’agriculture.

Rejoint par son fils Alexandre, représentant la 5e génération de cette famille d’éleveurs ayant l’AOP Prés-Salés du Mont-Saint-Michel, Yannick Frain possède un cheptel de 800 brebis pâturant sur les herbus du Mont Saint-Michel. Il en résulte une viande au goût iodé, à découvrir en côtes d’agneau ou gigot à déguster tels quels, pour préserver toutes les saveurs.

Le porc

Le porc « Bleu-Blanc-Cœur » et le Porc noir de Bigorre ont tous deux séduit nos bouchers.

Le premier, le porc Vallégrain du Perche suit le cahier des charges « Bleu-Blanc-Cœur » préservant la santé animale et humaine en valorisant les graines les plus nourrissantes, comme le lin. Nos bouchers recommandent de cuisiner ses rôtis et filets mignons en plats mijotés.

Profitant des ressources naturelles de son milieu, glands, châtaignes et racines, le Noir de Bigorre parcourt une quinzaine de kilomètres chaque jour. Grâce à ce régime appliqué durant douze à vingt mois, il possède une viande moelleuse, juteuse et intense que nos experts conseillent de déguster légèrement rosée. 

Le porc « Bleu-Blanc-Cœur » et le Porc noir de Bigorre ont tous deux séduit nos bouchers.

Le premier, le porc Vallégrain du Perche suit le cahier des charges « Bleu-Blanc-Cœur » préservant la santé animale et humaine en valorisant les graines les plus nourrissantes, comme le lin. Nos bouchers recommandent de cuisiner ses rôtis et filets mignons en plats mijotés.

Profitant des ressources naturelles de son milieu, glands, châtaignes et racines, le Noir de Bigorre parcourt une quinzaine de kilomètres chaque jour. Grâce à ce régime appliqué durant douze à vingt mois, il possède une viande moelleuse, juteuse et intense que nos experts conseillent de déguster légèrement rosée. 

Le veau

Sélectionné par nos bouchers pour sa qualité, notre veau est élevé sous la mère dans la région de Ribérac, en Dordogne, par une soixantaine d’éleveurs passionnés. Soutenus par une coopérative veillant à leur alimentation, les éleveurs mènent les veaux à leur mère pour la tétée à heure régulière, matin et soir. Pour assurer le confort et la propreté des bêtes, la paillée est journalière. De ce travail quotidien résulte une viande remarquablement tendre et souple à déguster en blanquette faite maison, épaule presque confite ou rôti moelleux proposés à la rôtisserie.

Sélectionné par nos bouchers pour sa qualité, notre veau est élevé sous la mère dans la région de Ribérac, en Dordogne, par une soixantaine d’éleveurs passionnés. Soutenus par une coopérative veillant à leur alimentation, les éleveurs mènent les veaux à leur mère pour la tétée à heure régulière, matin et soir. Pour assurer le confort et la propreté des bêtes, la paillée est journalière. De ce travail quotidien résulte une viande remarquablement tendre et souple à déguster en blanquette faite maison, épaule presque confite ou rôti moelleux proposés à la rôtisserie.

Les viandes d'exception

Pour nos bouchers, trente à quarante-cinq jours de maturation représentent le juste temps pour assécher le muscle de la viande et renforcer son gras. Ainsi, à la cuisson, il révèle toutes ses saveurs et sa tendreté.

Proposée en exclusivité, la vieille vache basque a vécu en liberté pendant 12 à 20 ans en se nourrissant de l’herbe grasse de Galice. Maturée un mois, elle possède un parfum fumé au goût de noisette très prononcé. Plus délicate, la vieille vache Simmental est idéale pour découvrir les viandes maturées.

Les amateurs de côtes et filets persillés pourront se tourner vers la Shorthorn, une laitière irlandaise maturée aux plaques de sel d’Himalaya ou la shashi freygaard, une race finlandaise d’altitude. 

Pour nos bouchers, trente à quarante-cinq jours de maturation représentent le juste temps pour assécher le muscle de la viande et renforcer son gras. Ainsi, à la cuisson, il révèle toutes ses saveurs et sa tendreté.

Proposée en exclusivité, la vieille vache basque a vécu en liberté pendant 12 à 20 ans en se nourrissant de l’herbe grasse de Galice. Maturée un mois, elle possède un parfum fumé au goût de noisette très prononcé. Plus délicate, la vieille vache Simmental est idéale pour découvrir les viandes maturées.

Les amateurs de côtes et filets persillés pourront se tourner vers la Shorthorn, une laitière irlandaise maturée aux plaques de sel d’Himalaya ou la shashi freygaard, une race finlandaise d’altitude. 

La charcuterie

Concentrée sur les régions françaises perpétuant un savoir-faire charcutier, notre sélection honore les classiques, du jambon au torchon au Prince de Paris ou au jambon de Bayonne IGP 10 mois. Véritable andouille de Guéméné, coppa et lonzo corses, rosette de Lyon et chorizo de porc noir de Bigorre complètent l’offre adaptée aux saisons. Proposée cuite ou crue, notre choucroute s’accompagne d’un large choix de saucisses.

Le savoir-faire artisanal définit aussi notre libre-service offrant des produits espagnols et italiens. Chez Bellota Bellota®, le jambon cru de Trevelez ou la Paletta Grande Réserve ont pris le temps de l’affinage et d’un séchage traditionnel.

Dans la province de Parme, Rosa dell’ Angelo rôtit à l’ancienne son prosciutto arrosto et aromatise d’herbes fines son prosciutto cotto italiano.

Concentrée sur les régions françaises perpétuant un savoir-faire charcutier, notre sélection honore les classiques, du jambon au torchon au Prince de Paris ou au jambon de Bayonne IGP 10 mois. Véritable andouille de Guéméné, coppa et lonzo corses, rosette de Lyon et chorizo de porc noir de Bigorre complètent l’offre adaptée aux saisons. Proposée cuite ou crue, notre choucroute s’accompagne d’un large choix de saucisses.

Le savoir-faire artisanal définit aussi notre libre-service offrant des produits espagnols et italiens. Chez Bellota Bellota®, le jambon cru de Trevelez ou la Paletta Grande Réserve ont pris le temps de l’affinage et d’un séchage traditionnel.

Dans la province de Parme, Rosa dell’ Angelo rôtit à l’ancienne son prosciutto arrosto et aromatise d’herbes fines son prosciutto cotto italiano.

La sélection de fêtes

Du foie gras papier du Gers au chapon en passant par le rôti aux morilles, découvrez la sélection de fêtes de nos maîtres bouchers, préparée sur place, par leurs soins.

Du foie gras papier du Gers au chapon en passant par le rôti aux morilles, découvrez la sélection de fêtes de nos maîtres bouchers, préparée sur place, par leurs soins.

Découvrir
Vrai ou Faux ?

On consommait déjà de l’agneau de Prés-Salés au XVIIe siècle.

Vrai !

En 1691, on trouve dans l’un des écrits de Pierre Thomas sieur du Fossé, la description suivante : « l’herbe du bord de mers est comme du serpolet, elle donne à la viande des moutons un goût si exquis que l’on quitterait les perdrix et les faisans tant la viande en paraît délicieuse. »