Pâtes à tartiner

LES PÂTES À TARTINER

LES PÂTES À TARTINER

Complice des petits et grands depuis toujours, la pâte à tartiner est devenue membre à part entière des repas contemporains, petit-déjeuner et goûter en tête.

Riche de 100 références, notre sélection réunit les spécialités régionales incontournables, comme la crème de Salidou bretonne ou la crème de marrons d’Ardèche, mais aussi des recettes premium élaborées par de grands maîtres-chocolatiers.

Fabriquées à partir d’ingrédients de qualité, comme les noisettes et amandes du Piémont et les pistaches de Sicile, nos pâtes à tartiner conjuguent jeux de textures et de parfums.

Découvrez notre sélection gourmande de pâtes à tartiner

Les pâtes à tartiner traditionnelles

Sur la presqu’île de Quiberon, la Maison d’Armorine perpétue la tradition bretonne des recettes généreuses, à l’image de son Salidou. Cette crème de caramel au beurre salé se déguste comme une pâte à tartiner ou en accompagnement d’un dessert. Proposée en pot et en tube, on la retrouve également en savoureux coulis, idéal pour décorer un plat, napper une glace ou garnir crêpes et gaufres.

Tout aussi gourmande, la collection de pâtes à tartiner La Grande Épicerie de Paris se décline aux noisettes et cacao noir ou lait ou encore ponctuée de quelques brisures de crêpes dentelles. Sa gamme caramel au beurre salé est aromatisée au cacao, à l’orange ou à la vanille, à déguster au petit déjeuner sur du pain frais ou en dessert, sur des crêpes.

Sur la presqu’île de Quiberon, la Maison d’Armorine perpétue la tradition bretonne des recettes généreuses, à l’image de son Salidou. Cette crème de caramel au beurre salé se déguste comme une pâte à tartiner ou en accompagnement d’un dessert. Proposée en pot et en tube, on la retrouve également en savoureux coulis, idéal pour décorer un plat, napper une glace ou garnir crêpes et gaufres.

Tout aussi gourmande, la collection de pâtes à tartiner La Grande Épicerie de Paris se décline aux noisettes et cacao noir ou lait ou encore ponctuée de quelques brisures de crêpes dentelles. Sa gamme caramel au beurre salé est aromatisée au cacao, à l’orange ou à la vanille, à déguster au petit déjeuner sur du pain frais ou en dessert, sur des crêpes.

Les pâtes à tartiner de maîtres-chocolatiers

Inspirés par la tendance, les plus grands chocolatiers ont appliqué leur savoir-faire à la confection de leurs propres pâtes à tartiner premium.

Torréfiés comme les fèves de cacao, les fruits à coque sont brassés avec le sucre dans les conches à chocolat. Devenue onctueuse, la pâte peut être arrondie par une pointe de chocolat, comme dans la crème de noisettes Pralus, proposée en tube. Avec son goût prononcé de noisettes caramélisées, la bien nommée pâte à tartiner « Démoniaque » de Chapon se savoure en tartine ou mélangée à un yaourt, à l’instar de la célèbre crème de marrons Angelina. Avec ses savoureuses notes grillées, le praliné aux amandes et noisettes Valrhona sera l’ingrédient secret de nombreux desserts et de pâtisseries maison.

Inspirés par la tendance, les plus grands chocolatiers ont appliqué leur savoir-faire à la confection de leurs propres pâtes à tartiner premium.

Torréfiés comme les fèves de cacao, les fruits à coque sont brassés avec le sucre dans les conches à chocolat. Devenue onctueuse, la pâte peut être arrondie par une pointe de chocolat, comme dans la crème de noisettes Pralus, proposée en tube. Avec son goût prononcé de noisettes caramélisées, la bien nommée pâte à tartiner « Démoniaque » de Chapon se savoure en tartine ou mélangée à un yaourt, à l’instar de la célèbre crème de marrons Angelina. Avec ses savoureuses notes grillées, le praliné aux amandes et noisettes Valrhona sera l’ingrédient secret de nombreux desserts et de pâtisseries maison.

Le saviez-vous ?

Producteur de marrons glacés à Privas, Clément Faugier invente en 1885 la crème de marrons d’Ardèche, dont la marque est déposée en 1924. Pour ne pas perdre les brisures de marrons, sa recette les combine avec des châtaignes cuites à la vapeur, auxquelles s’ajoutent sirop, sucre et vanille.