Popup · Mars 2022
Maison Adam, 3 siècles de tradition basque
 

La Grande Epicerie de Paris Rive Gauche a le plaisir d’accueillir le pop-up Maison Adam, du 18 mars au 3 avril. Cette maison trouve son origine sur la Côte Basque et prospère désormais grâce à l’implication d’Andoni et Miguel Telleria qui ont pris la tête de l’entreprise familiale en 2018.

 
 

Maison Adam : De Saint-Jean-de-Luz à La Grande Epicerie de Paris

Le pop-up Maison Adam est l’occasion de découvrir les produits emblématiques et le savoir-faire artisanal de cette maison. Expédiés directement depuis Saint-Jean-de-Luz, les célèbres gâteaux basques se déclinent à la crème et à la cerise noire, deux parfums classiques et gourmands que la Maison Adam maîtrise depuis déjà 3 siècles. Cette pâtisserie traditionnelle sera également disponible dans une version au chocolat, du 28 mars au 3 avril. Les chocolats de Pâques n’ont qu’à bien se tenir ! Les macarons basques, signatures de la Maison Adam, vous seront présentés dans une boîte de ces 24 douceurs dont les coloris blanc et bleu font écho à la ville portuaire de Saint-Jean-de-Luz et au passé maritime de la maison. Véritable objet de collection, une boîte métallique de 12 macarons sera également disponible. Son design évolue tous les ans et se pare en 2022 d’un lumineux bleu lavande. 

Le pop-up Maison Adam est l’occasion de découvrir les produits emblématiques et le savoir-faire artisanal de cette maison. Expédiés directement depuis Saint-Jean-de-Luz, les célèbres gâteaux basques se déclinent à la crème et à la cerise noire, deux parfums classiques et gourmands que la Maison Adam maîtrise depuis déjà 3 siècles. Cette pâtisserie traditionnelle sera également disponible dans une version au chocolat, du 28 mars au 3 avril. Les chocolats de Pâques n’ont qu’à bien se tenir ! Les macarons basques, signatures de la Maison Adam, vous seront présentés dans une boîte de ces 24 douceurs dont les coloris blanc et bleu font écho à la ville portuaire de Saint-Jean-de-Luz et au passé maritime de la maison. Véritable objet de collection, une boîte métallique de 12 macarons sera également disponible. Son design évolue tous les ans et se pare en 2022 d’un lumineux bleu lavande. 

Les macarons basques de la Maison Adam : une recette bien gardée !

La Maison Adam est une histoire de transmission qui remonte au mariage de Louis XIV, en 1660 à Saint-Jean-de-Luz. La légende raconte que le pâtissier Adam a offert au Roi Soleil de véritables macarons basques pour célébrer son union. Ce dernier a immédiatement été conquis par la finesse de ces biscuits. Cet évènement historique a donné naissance à une recette unique, transmise oralement de père en fils, depuis 13 générations. Après une enfance bercée par la passion familiale, Andoni et Miguel se sont vu confier l’inestimable secret des macarons par leur père et grand-père. Ils sont, à ce jour, les seuls à en connaître la composition et préparent eux-mêmes, tous les après-midis dans leur atelier basque, la pâte des macarons. La recette est restée la même depuis 362 ans et ne contient aucun conservateur et colorant, qui n’existaient pas à l’époque de sa création. Les trois seuls ingrédients qui ont été dévoilés sont les amandes, le blanc d’œuf et le sucre. Andoni et Miguel privilégient la qualité des matières premières et les produits locaux pour leurs créations. La farine, le lait et les œufs proviennent du terroir basque tandis que la confiture de cerise noire est issue d’un producteur local. Les amandes sont en provenance d’Espagne.

La Maison Adam est une histoire de transmission qui remonte au mariage de Louis XIV, en 1660 à Saint-Jean-de-Luz. La légende raconte que le pâtissier Adam a offert au Roi Soleil de véritables macarons basques pour célébrer son union. Ce dernier a immédiatement été conquis par la finesse de ces biscuits. Cet évènement historique a donné naissance à une recette unique, transmise oralement de père en fils, depuis 13 générations. Après une enfance bercée par la passion familiale, Andoni et Miguel se sont vu confier l’inestimable secret des macarons par leur père et grand-père. Ils sont, à ce jour, les seuls à en connaître la composition et préparent eux-mêmes, tous les après-midis dans leur atelier basque, la pâte des macarons. La recette est restée la même depuis 362 ans et ne contient aucun conservateur et colorant, qui n’existaient pas à l’époque de sa création. Les trois seuls ingrédients qui ont été dévoilés sont les amandes, le blanc d’œuf et le sucre. Andoni et Miguel privilégient la qualité des matières premières et les produits locaux pour leurs créations. La farine, le lait et les œufs proviennent du terroir basque tandis que la confiture de cerise noire est issue d’un producteur local. Les amandes sont en provenance d’Espagne.

Maison Adam, engagée pour l’art et l’environnement

Andoni et Miguel entreprennent un véritable virage écologique et cherchent à limiter la surconsommation des emballages. Pour y parvenir, ils développent avec des entreprises européennes des packagings en métal. Tous les cartons utilisés sont entièrement recyclables et les sachets sont désormais compostables. Leur engagement est également lié à l’art et la culture, qu’ils cherchent à faire perdurer. Andoni et Miguel, fiers de leurs origines basques, cherchent à défendre cette culture unique et soutiennent l’art local. A l’époque, les peintres de l’emblématique place de Saint-Jean-de-Luz payaient leurs macarons avec des tableaux. C’est pourquoi les boutiques s’apparentent aujourd’hui à un espace culturel dont les murs sont recouverts d’œuvres uniques, reflet de l’engagement artistique de la famille Telleria.

Andoni et Miguel entreprennent un véritable virage écologique et cherchent à limiter la surconsommation des emballages. Pour y parvenir, ils développent avec des entreprises européennes des packagings en métal. Tous les cartons utilisés sont entièrement recyclables et les sachets sont désormais compostables. Leur engagement est également lié à l’art et la culture, qu’ils cherchent à faire perdurer. Andoni et Miguel, fiers de leurs origines basques, cherchent à défendre cette culture unique et soutiennent l’art local. A l’époque, les peintres de l’emblématique place de Saint-Jean-de-Luz payaient leurs macarons avec des tableaux. C’est pourquoi les boutiques s’apparentent aujourd’hui à un espace culturel dont les murs sont recouverts d’œuvres uniques, reflet de l’engagement artistique de la famille Telleria.

Découvrez les saveurs du Sud-Ouest avec les gâteaux basques et macarons Maison Adam, du 18 mars au 3 avril, à La Grande Epicerie de Paris Rive Gauche. Retrouvez les gâteaux basques à la crème, à la confiture de cerise noire et au chocolat, au prix de 25€ le format 4 à 6 parts. Les boîtes de 24 et 12 macarons seront respectivement disponibles aux prix de 39€ et 20€.


Crédit photo : @02studio